Éducation sociosexuelle pour les personnes avec un diagnostic (TSA,TDAH,DI,DP, RGD, TC, Etc.)

Pourquoi un programme spécialisé

La présence d’un diagnostic entraîne fréquemment un décalage de la maturité, ce qui influence également la sexualité. Cet écart entre l’âge chronologique et l’âge développemental peut affecter la notion de jugement, nécessitant alors les étapes d’éducation sexuelle et du matériel adapté au niveau de maturité et de compréhension de chacun (concepts concrets et visuels).

Même en présence d’un diagnostic, la très grande majorité des jeunes ont une curiosité naturelle à l’égard de la sexualité, des intérêts ainsi que des besoins sexuels. Il devient alors pri,ordial de permettre le développement des connaissances, des compétences sociales ainsi qu’un sens civique en matière de sexualité.

La présence d’un diagnostic augmente la vulnérabilité des jeunes face aux comportements inappropriés de connaissances, leur difficulté à reconnaître un danger potentiel, leur difficulté à discerner les gestes appropriés VS non appropriés ou de nature criminelle, leur isolement et leur besoin d’affection et d’attention, leur manque d’Estime personnelle, etc.

Mise à part l’auto stimulation, l’ensemble des conduites sexuelles surviennent dans un contexte relationnel, d’où la nécessité de faire de l’apprentissage des habiletés sociales, des émotions et de la communication (verbale ou non verbale). L’éducation sexuelle permet donc l’enseignement des habiletés sociales et interpersonnelles qui sont hautement profitables pour tous. Il est primordial de travailler en prévention plutôt qu’en gestion de crise et donc, idéalement, faire de l’éducation sexuelle avant l’Apparition de comportements sexuels inadéquats.

Objectifs et résultats du programme

Amener les participants à faire des choix éclairés et à adopter des comportements responsables en lien avec leur vie affective, amoureuse et sexuelle.

La mise en application du programme d’éducation sexuelle spécialisée permet de favoriser le développement socio-affectif de chaque participant, ce qui lui permettra l’acquisition d’une certaine indépendance ainsi qu’un niveau de fonctionnement social adéquat:

  • Augmentation des connaissances sur la sexualité et sur les normes sociosexuelles;
  • Amélioration de la communication fonctionnelle, des compétences sociales, des contacts sociaux et de la participation sociale;
  • Réduction de l’anxiété, augmentation de l’autodétermination et de l’autorégulation (contrôle des pensées et impulsions, adaptation aux changements, flexibilité, etc.);
  • Diminution des comportements inappropriés;
  • Diminution de la vulnérabilité (intimidation, abus, etc.);
  • Induction du consentement sexuel;
  • Responsabilisation;
  • Aide-mémoires, outils visuels, etc.

Approches, pratiques et méthodes pédagogiques

Entraînement aux habiletés sociosexuelles par des interventions sexoéducatives qui permettent une stimulation des compétences socioémotionnelles ainsi qu’une exploitation des capacités et forces de chacun:

  • Soutien, accompagnement et enseignemen de stratégies;
  • Transmission de connaissances;
  • Démonstration (exemples concrets, histoires sociales);
  • Utilisation d’exercices et d’activités;
  • Modélisation et généralisation;
  • Mise en place de supports visuels